Équilibre féminin 1/2

Équilibre féminin - Claire Andreewitch

Équilibre féminin 1/2

Parlons hormones à nouveau… et oui c’est si important pour notre vitalité et beauté globale car les hormones régulent TOUT dans l’organisme et influence donc sur notre état physique et psychique jour après jour.

Aujourd’hui j’ai envie de vous apporter des clés pour mieux vivre votre cycle et apprendre à adapter votre vie selon les fluctuations d’hormones naturelles. Il faut déjà comprendre qu’au cours d’un cycle (environ un mois), nous vivons 4 phases différentes : menstruelle, folliculaire, ovulation, lutéale. Au cours de ces phases, nous subissons donc des fluctuations hormonales normales qui influencent notamment la température corporelle, le cycle de sommeil, l’énergie, l’émotion et les fonctions cérébrales.

Si nous ne vivons pas en synchronisation avec ces phases, nos hormones deviennent plus ou moins déréglées et nous subissons la frustration répétée et souvent totalement inutile de vivre des symptômes tels que les ballonnements, la fatigue, le SPM et bien plus.

Pour trouver un équilibre hormonal, nous avons donc tout intérêt à vivre en synchronisation avec notre cycle, ce qui signifie adapter notre alimentation, notre activité physique et certaines habitudes et pratiques, à chaque phase. Je vais détailler ces quatre cycles avec vous afin que vous puissiez commencer à planifier, manger et vivre en harmonie avec vos hormones. Commençons avec la phase 1 et 2 et la semaine prochaine la phase 3 et 4 !

PHASE 1 : LA MENSTRUATION (3 à 7 jours)

L’énergie : Le premier jour de notre cycle correspond au premier jour de la menstruation. Au début du cycle, nos hormones sont à leur taux le plus bas, car elles agissent pour éliminer la muqueuse utérine. En raison de ce déclin hormonal, les niveaux d’énergie sont susceptibles d’être faibles. Prenez donc ce temps pour vous détendre, prendre soin de vous et ralentir, et faites confiance à votre intuition qui demandera le repos. Planifiez du temps pour vous même et chouchoutez-vous. N’ayez pas peur de demander de l’aide et de déléguer pendant cette période.

Les siestes peuvent également être très salvatrices pendant cette période, donc oui, si vous en avez le temps, c’est tout à fait acceptable ! Et cela aidera à la bonne élimination et à l’équilibre hormonal global. Vos points forts durant ces jours sont l’évaluation et l’intuition.

L’activité physique : Arrêtez les activités à haute intensité, ce n’est pas le moment de vous pousser jusqu’au bout, mais plutôt de favoriser les pratiques douces.

Activités à privilégier : Marche, yoga doux ou yin, travail de la respiration, étirements.

L’alimentation : Pensez « détente et alimentation réconfortant sain »

Soutenez le corps avec beaucoup d’eau filtrée, d’aliments non transformés et surtout riches en micronutriments pour maintenir les niveaux d’énergie. Un bon mélange de protéines maigres de qualité (!), de matières grasses saines et des glucides à faible IG, comme les légumes racines, les ragoûts de céréales complètes sans gluten et les légumineuses, peut soutenir le processus de la menstruation qui consomme beaucoup d’énergie. Penser à reminéraliser votre corps avec du fer et du zinc, que vous perdez pendant cette phase de votre cycle, avec des aliments comme les lentilles, les tartares d’algues et algues séchés, le poisson et fruits de mer, les graines de citrouille, les pruneaux et les épinards. Si vous mangez des de la viande le bœuf et les œufs sont également une bonne source de fer héminique, mais attention : ce serait important de consommer une qualité bio et en petite quantité – la qualité change tout pour l’assimilation et la chimie interne. Si possible, inclure des aliments fermentés et germés, ils sont plus faciles à digérer, et apportent beaucoup de vitalité avec une bonne dose de nutriments essentiels. C’est un moment important pour faire des choix alimentaires plus sains et favoriser une la purification naturelle du corps.

Healthy Hormones - Claire AndreewitchLes aliments à privilégier :

– Les algues

– La patate douce

– Le riz complet ou le riz noir par ex

– Les graines de citrouille

– Les céréales complètes de qualité et de préférence sans gluten pour favoriser la bonne digestion et diminuer l’inflammation

– Le germe de blé frais

-Les graines germés

– Les noisettes

– Les protéines de qualité, surtout le poison et fruits de mer, volaille, lentilles, poisson, œufs, tofu (bio ou sauvage pour le poisson).

Exemple de compléments :

– Le magnésium : contre les crampes et les migraines, pour la bonne gestion du stress (et la peau)

– Les vitamines B en complexe : pour la sensibilité des seins, les crampes de coagulation et les migraines (et la peau)

– Le gattilier (Agnus Castus) : Puissant antispasmodique, le gattilier régule le cycle féminin et aide à lutter contre les symptômes liés au SPM

Et quelques huiles essentielles qui peuvent soulager :

– HE Lemongrass : vasodilatatrice, puissante anti-inflammatoire et drainante lymphatique

– HE Lentisque pistachier : décongestionnante veineuse et lymphatique, particulièrement au niveau du petit-bassin

– HE Lavandin super : relaxante musculaire puissante, calmante et sédative

Appliquez quelques gouttes matin et soir sur le bas-ventre, par massage doux dans le sens des aiguilles d’une montre, en deuxième partie de cycle. Soit une huile seule ou la synergie des 3 dans un peu d’huile végétale type amande douce ou calendula.

PHASE 2 : FOLLICULAIRE (7 à 10 jours)

L’énergie : Les niveaux d’hormones, bien qu’ils soient encore faibles, commencent à augmenter à mesure que les follicules d’œuf mûrissent, en vue de l’ovulation. Vous commencez d’avoir plus d’énergie.

Avec l’augmentation de l’œstrogène, certaines femmes ressentent rapidement plus d’énergie, une meilleure concentration et plus de motivation. Votre créativité est élevée pendant cette phase aussi, c’est donc le moment de faire du brainstorming, de préparer et de planifier et de lancer vos projets, ainsi que favoriser votre vie sociale !

L’activité physique : Au fur et à mesure que vous reprenez de l’énergie, commencez à réintégrer l’exercice physique plus dynamique, progressivement. C’est un bon moment pour sortir, s’amuser et essayer quelque chose de nouveau.

Activités à privilégier : course à pied, vélo, danse, randonnée, corde à sauter.

L’alimentation :  Durant cette période miser sur des aliments légers et « dynamisants ». Les salades et les aliments fermentés comme le jus ou les légumes lactofermentés, sont de bons choix pour favoriser la santé intestinale et la désintoxication. Avec une augmentation de motivation, c’est peut-être aussi le moment idéal pour (re)commencer à manger plus sainement ou à faire une cure végétale de sept jours.

Aliments à privilégier :

– Des salade composées riches en légumes cru/ cuits

– Des graines de lin (moulus)

– L’avocat

– Le brocoli

– Les oléagineux / mélange de graines

– Les courgettes

– Le sarrasin

– Les sardines

– Le saumon (bio ou sauvage)

Compléments :

– Probiotiques : un bon support quotidien pour faciliter la digestion, la désintoxication, l’immunité et l’humeur.

– Racine de Shatavari : connue pour son soutien de l’immunité, de la santé sexuelle et souvent utilisé pour les syndromes prémenstruels (ainsi que les troubles liés à la ménopause). On peut en consommer en poudre dans les smoothies ou compotes par exemple.

– Penser aussi à la L-théanine, la mélisse ou encore l’ashwagandha : si l’augmentation de votre énergie bascule dans l’agitation tentez une de ces remèdes en petite cure.

Rendez-vous la semaine prochaine pour les phases 3 et 4…

10 commentaire(s)
  • Barbara
    Publié à 16:47h, 17 novembre Répondre

    Bonjour,
    Les huiles essentielles sont à appliquer en deuxième partie de cycles, je ne vois pas bien quand c’est exactement, pouvez-vous m’éclairer s’il vous plaît ?
    Autres questions : quand faut-il prendre les complètements alimentaires ? Et quels marques conseillez-vous ?
    Merci pour tous ces conseils.

    • Claire
      Publié à 18:06h, 24 novembre Répondre

      Bonjour Barbara
      Et réalité on peut en utiliser tout au long du cycle mais selon ses besoins du moment ! Dans l’article je vous ai proposé des HE pendant la « première » phase (menstruation) qui en réalité est la fin du cycle 😉 Les compléments en continue simplement on change selon les phases ou certains comme la vit B et magnesium et zinc peuvent aussi se prendre plus sur du long terme selon nos besoins et j’aime bien la marque Biophenix. bien à vous!

  • Michelle
    Publié à 18:07h, 15 novembre Répondre

    J aurai aimé connaître votre site avant que d être ménopausée !!!!

    • Claire
      Publié à 18:07h, 24 novembre Répondre

      oh c’est gentil je comprends.. mais ce n’est jamais trop tard pour améliorer et apaiser les symptômes. Bien à vous

  • Isabelle
    Publié à 14:03h, 11 novembre Répondre

    Bonjour Claire,

    Pour les compléments alimentaires que tu propose, ils sont à prendre durant chaque cycle, à savoir pendant les menstruations: du magnésium, de la vitamine B… pour ensuite prendre des probiotiques de la racine shatavari pendant la phase folliculaire? Ou bien les consommer en plus longues cures?

    • Claire
      Publié à 18:09h, 24 novembre Répondre

      Bonjour Isabelle

      En effet idéalement certains sur le long terme, ce serait tjs a adapter selon ses besoins personnels… bien à vous 🙂

  • Catherine
    Publié à 07:57h, 04 novembre Répondre

    Merci pour ces conseils toujours précieux

    • Claire
      Publié à 10:27h, 06 novembre Répondre

      Avec plaisir Catherine ! belle journée

  • Murielle
    Publié à 01:33h, 04 novembre Répondre

    Est ce qu il y a les 4 faces chez une femme ménopausée .

    • Claire
      Publié à 10:32h, 06 novembre Répondre

      Bonjour Murielle,
      Non cela n’est pas pareil. Il y aura prochainement aussi un article sur la ménopause 🙂 belle journée!

Poster un commentaire :

css.php